Conception de site, Événements, Référencement

Infographie LinkedIn VS Adwords : Quelle plateforme pour le deveco ?

Afin de répondre à des objectifs d’attractivité touristique et économique, les territoires et agences de développement économique ont de plus en plus recours à des stratégies de référencement payant. Les campagnes SEA s’avèrent en effet être de très bons leviers digitaux pour accroitre la notoriété et le rayonnement du territoire sur le plan local, régional ou international.

Les réseaux sociaux comme LinkedIn, Twitter ou encore Facebook offrent la possibilité d’impacter les utilisateurs durant leur navigation. Ils deviennent alors un très bon allier pour capter des investisseurs en valorisant les atouts du territoire: écosystème local, filières d’excellence ou encore qualité de vie. Voyons ensemble les grandes différences entre LinkedIn, le réseaux social numéro 1 des professionnels et Google Ads, le programme de publicité en ligne du moteur de recherche préféré des internautes.

Comment fonctionnent LinkedIn et Google Ads ?

LinkedIn est un réseau social dédié entièrement aux professionnels. Alors que Google Ads propose un ciblage par mots clés, LinkedIn offre la possibilité de toucher des profils spécifiques selon leurs intérêts, leurs entreprises actuelles, les secteurs d’activités de celles-ci ou encore les postes qu’ils y occupent.

Infographie: LinkedIn vs Google Ads pour la stratégie de référencement payant des territoires et des agences de deveco
A quels objectifs répondent LinkedIn et Google Ads ?

Réseau B2B par nature, LinkedIn permet d’engager le dialogue avec les dirigeants d’entreprises des cibles stratégiques de votre territoire (aéronautique, biotechnologie, TIC, logistique, innovation…). Les collectivités territoriales ont ainsi l’opportunité de créer un premier contact en sollicitant directement les sociétés via messagerie ou via la publication de contenus riches sur la plateforme. L’objectif principal est de multiplier les interactions (prise de RDV, commentaires, likes,…) pour faciliter la diffusion de l’information partagée. Outil efficace pour prospecter auprès des professionnels, LinkedIn vous permettra également de générer des inscriptions à vos évènements physiques ou virtuels comme les webinars par exemple.

Sur Google Ads, l’objectif principal est d’optimiser la visibilité et la notoriété de votre territoire grâce à un trafic qualifié vers votre portail deveco. Le nombre de prospects intéressants générés via formulaires, appels ou chats sera directement lié à la structuration de vos campagnes, au choix de vos mots clés et à la qualité du trafic capté.

Quels formats utiliser sur ces plateformes de référencement payant ?

Aussi bien pour LinkedIn que pour Google Ads, les formats de publicité proposés sont adaptés en fonction de vos objectifs. L’affichage ou le « Display » (vidéos ou carrousels d’images) facilitera la génération d’interactions. Les annonces textuelles, quant à elles, seront préférées si la finalité espérée est de générer plus de trafic qualifié sur votre portail deveco. LinekdIn offre également un format de publicité qui permet d’envoyer des messages personnalisés directement dans la boite mail Linkedin de votre audience cible, le « sponsored InMail ». Un levier idéal pour booster les inscriptions à vos webinars ou promouvoir vos livres blancs et brochures (plaquette présentant les filières clés de votre territoire par exemple).

Taille de l’audience

LinkedIn est un énorme bassin de professionnels avec 350 000 utilisateurs dirigeants d’entreprises français à cibler selon des dizaines de critères de sélection. En effet, les dirigeants d’entreprises y sont très présents et on note en moyenne 930 connexions ou relations pour un PDG.

Selon Google, on dénombre 350 000 requêtes online en lien avec l’implantation d’entreprise à cibler sur le moteur de recherche. Ces larges volumes permettent également de suivre les dernières tendances en matière d’immobilier d’entreprises. Par exemple, si les requêtes sur le « coworking » étaient presque nulles en 2010, elles sont passées à plus de 200 000 en 2019 !

Quels sont les critères de segmentation disponibles ?

Google Ads est la régie publicitaire numéro 1 dans le monde. La structuration de vos campagnes et un travail de segmentation sur vos mots clés vous permettront d’optimiser votre retour sur investissement. Les termes génériques de type « bureaux à louer » ou « entrepôt à vendre » permettent de toucher une audience très large mais seront plus coûteux que des mots ciblés. La longue traîne du type « entrepôts XXL à vendre à Lyon » sera une bonne solution pour diminuer les coûts et maximiser la génération de contacts qualifiés.

La grande force de LinkedIn réside dans le profil de ces utilisateurs. Le réseau offre un large choix de critères pour cibler votre audience et s’assurer de transmettre votre message aux bonnes personnes, au moment où elles sont le plus intéressées. Localisation, langue, poste actuel occupé, fonctions, écoles fréquentées, abonnements à des groupes ou associations, expertises développées ainsi que de nombreux détails sur les sociétés (raison sociale, secteurs d’activités, nombre d’employés, …).

Sur quels indicateurs de performance faut-il se baser ?

Afin de mesurer l’efficacité de vos campagnes de référencement, il est important de suivre certains indicateurs clés: coût par lead (CPL), impressions (CPM), coût par clic (CPC). Pour aller plus loin et évaluer l’impact de ces leviers sur l’attractivité de votre territoire, pensez à suivre également les coûts par visite, coût par projet (% endogènes et % exogènes) et coût par implantation.

Pour retrouver tous les RDV de la campagne #30RDV pour digitaliser votre territoire, cliquez ici.

* Sources: Google / Statista / LinkedIn.

Sed adipiscing ut commodo id, non massa nec libero. leo. sed